Qu’est-ce que l’ergonomie ?

Qu'est-ce que l'ergonomie ?

L’ergonomie ne s’arrête pas seulement à la hauteur d’un plan de travail ou à « la bonne installation » devant son écran. La partie physique du travail est l’une des composantes analysées, mais elle n’est pas la seule. L’ergonome étudie également l’approche cognitive et psycho-sociale du travail.

Le terme « ergonomie » vient du grec ancien : érgon (« travail ») et nόmos (« loi »).

Selon la SELF (Société d’Ergonomie de Langue Française), l’ergonomie est la « Mise en œuvre de connaissances scientifiques relatives à l’Homme et nécessaires pour concevoir des outils, des machines et des dispositifs qui puissent être utilisés par le plus grand nombre avec le maximum de confort, de sécurité et d’efficacité. »

L’ergonomie :

  • est multidisciplinaire : elle puise son savoir dans les diverses sciences ayant trait au comportement humain (ex : physiologie, psychologie, sociologie, management, sciences de l’ingénieur …).
  • vise simultanément la santé de l’humain au travail et son efficacité.

A travers l’analyse de l’activité réelle (par « opposition » à la tâche prescrite) : qu’est-ce que l’Homme met en œuvre dans son travail de manière physique et mentale, de manière individuelle et/ou collective pour atteindre les objectifs qui lui ont été fixés. En analysant l’activité réelle, l’ergonome cherche à comprendre les stratégies mises en œuvre par l’Homme pour atteindre les objectifs et faire face à la variabilité : variabilité des systèmes et de l’environnement, mais également de l’état interne de la personne. L’homme réalise des compromis et des choix stratégiques opérationnels, de préservation…, toujours dans le but d’atteindre les différents objectifs (quantité, qualité, délais, coûts …).

Principe fondamental de l’ergonomie : adapter le travail à l'Homme.

Il s’agit de faire en sorte que les conditions de travail, c’est-à-dire :

  • La dimension technique :
    • Les machines, outils, matériel
    • les espaces physiques de travail (postes de travail, chaînes de production …),
    • les environnements de travail,
    • les interfaces homme-machine (ex : logiciels …),
  • la dimension organisation du travail,
    • les relations inter-services et inter-personnes,
    • les processus de la production,
    • les modes de management …
  • la dimension humaine :
    • les compétences, la formation
    • les EPI : équipements de protection individuelle permettent à l’Homme d’atteindre ses propres objectifs et ceux de l’entreprise tout en limitant les coûts humains (préservation de sa santé).